La composition du miroir


La fabrication du miroir est assez complexe et minutieuse.

Le miroir, c’est une surface polie qui permet à une image de se former par réflexion. Plus le miroir est bien poli, mieux il reflétera l’image. Il est composé de nombreux éléments qui vont permettre d’avoir un miroir de la meilleure qualité possible.

Le miroir est une plaque de verre qui sera plus ou moins épaisse, selon le type de miroir, et qui va par la suite être recouverte d’une couche d’aluminium ou d’argent. Cette composition va permettre la fonction réfléchissante du miroir. Puis cette couche va être à son tour recouverte de cuivre ou de plomb. Celle-ci va permettre de rendre le miroir opaque afin qu’on ne puisse pas voir à travers mais également empêcher l’oxydation de la couche réfléchissante. Cette couche est appelé le tain.
Les plaques sont posées à l'horizontale et transportées au poste de lavage. On pulvérise sur le verre de l'eau et de l'oxyde de cérium (poudre dérivée d'un type de terre)
Les deux faces sont polies et épurées par l'action de brosses rotatives afin d'éliminer les éventuelles impuretés.

Le verre est ensuite à nouveau rincée avec de l'eau déminéralisée brulante, les minéraux contenus dans l'eau du robinet pourraient endommager les métaux appliqués par la suite.
L’étain liquide est appliqué au dos du miroir et permet à l'argent de bien adhérer puisque ce métaux ne peut coller directement sur le verre. L'argent va durcir directement au contact de l'étain.

C'est l'argent au dos du verre transparent qui transforme la plaque de verre en miroir et permet cette réfection.

Deux couches de peintures vont ensuite venir celer le dépôt d'argent. La peinture ne suffisant pas à le protéger à long terme, on recouvre la plaque d'une couche de cuivre.
L'excédent est à nouveau rincé, puis les panneaux sont envoyés au séchoir.

Les panneaux passent ensuite côté cuivré vers le haut dans une coucheuse à rideau, qui applique une nouvelle couche de peinture. On chauffe le miroir dans un four à 99 degrés Celsius.
Une nouvelle couche de peinture est à nouveau appliquée avant un séchage puis on nettoie le miroir à l'acide pour éliminer tout résidu métallique. Puis on le place à la verticale pour l'inspecter.
Les panneaux sont maintenant découper pour leur donner la forme et la taille désirée. Le miroir est découpé à l'aide d'une scie circulaire au carbure, un métal particulièrement résistant.